Pour nous connaitre un peu mieux...

L'équipe fondatrice

Laurent Lafarge
Membre fondateur

Un arbre généalogique où l’on croise des forgerons, des résistants mais aussi un accordéoniste, pour la plus grande joie de ses amis. C’est une famille d’accueil et de main tendue … sans oublier leur capacité à trouver des cèpes bien avant « les grandes poussées ». Son parcours professionnel l’amène en RDC chef logisticien pour MSF , au lycée de l’Aveyron en passant par l’accompagnement aux jeunes entreprises lotoises, un vrai couteau suisse ! C’est le défricheur et la boussole de Canosphère.
Son idée : ce sont les plantes grimpantes
Sa phrase fétiche : « La vraie générosité envers l’avenir consiste à tout donner au présent » Albert Camus

Fabrice Placet
Membre fondateur

Né de la plus belle union entre un poète et une institutrice, Fabrice a grandi avec deux autres amours : le Périgord et les insectes. Incollable sur les plus petites bêtes, il sait aussi voir les choses en grand et dirige depuis plus de 20ans les Alliances Françaises à travers le monde : Brésil, Mexique, Colombie, Panama… et aujourd’hui Italie.
Son idée : c’est de vous faire remonter le Dordogne en tricycle électrique. Et là, on a dit OUI !
Sa phrase fétiche : «Ce n’est pas parce que les choses sont difficiles que nous n’osons pas, mais parce que nous n’osons pas qu’elles sont difficiles » Sénèque

Thierry Pasquet
Membre Fondateur

Peine perdue si vous voulez qu’il se retourne, il vaudra mieux l’appeler Bill.
Carsac, une maison en pierre chaude, des chênes verts et les maitres des lieux qui prenaient toujours grand soin de leurs hôtes. Promis à un avenir d’économiste, Bill est devenu grand reporter, il faut dire que c’est un homme d’instinct. Des premiers documentaires sur le Dordogne pour ensuite couvrir le conflit irakien ou suer aux cotés de légionnaires en Guyane, il revient sur ses rives… c’est vrai qu’il a une addiction au gâteau aux noix !
Son idée : c’est vous faire remonter le Dordogne en kite-surf mais là on a dit NON
Sa phrase fétiche : «Attends d’avoir traversé la rivière pour dire que le crocodile a une sale gueule» Proverbe africain

Christophe Yemsi
Membre fondateur

Père camerounais, mère allemande mais une famille du terroir. C’est aussi cela le Périgord que nous aimons. C’est de son surnom « Tof » dont il faudra vous munir si vous souhaitez vous adresser à lui. Il est à la fois « grande croix de l’ordre du Cabecou », sportif de pleine nature et agrégé de physique. Voyageur invétéré (combien de passeport a-t-il usé ?), lecteur exigeant et conteur en soirée, le Périgord demeure son port d’attache et CanoSphère une nouvelle aventure au service de son engagement.
Son idée : c’est faire un poulailler
Sa phrase fétiche : «J’aimerais toujours être en partance, ayant où revenir…»

La genèse de Canosphère

CanoSphère est l’histoire du retour au pays de 4 enfants de la Dordogne. Pendant de longues années, nous étions loin de chez nous. Nous avons enseigné à l’étranger, évolué dans la diplomatie culturelle, mis en place des logistiques pour des missions humanitaires souvent périlleuses et parcouru le monde pour mieux le raconter.

La Dordogne partage avec nos métiers une curiosité, un goût pour l’ailleurs et un étonnement toujours intact face à la beauté du monde. Pendant tout ce temps-là, le Périgord est resté notre refuge, unis autour d’une même passion pour la Dordogne et le canoë, nous avons décidé de créer ensemble CanoSphère.

Et voici comment cela s’est passé :

Hiver 2018 : une soirée, quelques rires au nom des souvenirs, deux trois bons mots pour tester l’acuité des 4 convives mais très vite, retour aux préoccupations du moment et à la notion d’engagement. Nos nombreux séjours et interventions professionnelles à l’étranger et en France, nous ont permis de mesurer les urgences de ce monde. Le Périgord est encore épargné, mais nous avons déjà remarqué ici et là, la diminution du nombre de papillons, la raréfaction des mares, les efforts colossaux des oiseaux et poissons migrateurs pour poursuivre leur route…

Nous terminons la soirée, épuisés par la longue litanie de catastrophes promettant un chaos écologique à très court terme. Le lendemain, nous passons à l’action et décidons d’agir pour la rivière en prenant soin et en lui rendant ce qu’elle nous a offert en associant nos clients à son devenir. Le futur est une affaire de présent.

L’ensemble du bassin de la Dordogne a été classé réserve de biosphère par l’UNESCO en juillet 2012. Depuis cette date, différentes démarches innovantes  sont testées pour concilier conservation de la biodiversité, valorisation culturelle et développement économique et social. Nous croyons que la location de canoës peut s’exercer dans le respect des équilibres naturels. C’est dans cet esprit que nous avons créé CanoSphère en décembre 2018.

Notre Projet

CanoSphère est un projet de partage où nous offrons à la fois des randonnées sur la rivière et sur les chemins mais aussi une programmation culturelle, une terrasse gourmande avec son coin lecture ombragé au bord de l’eau. Ce projet porte aussi l’engagement citoyen de 4 gars du pays qui souhaitent partager avec vous la richesse de notre vallée dans le respect de la nature et de l’humain. Notre sensibilité écologique et notre envie de vous faire découvrir les richesses de la Dordogne, mais aussi ses fragilités, nous ont conduits à œuvrer pour :

Au niveau de l’éco responsabilité :

  • Financer des programmes de protection de l’environnement en reversant une partie du prix des balades que vous faites chez nous. En privilégiant nos balades, vous veillez vous aussi à développer un tourisme responsable. Participez à notre grande enquête sur Facebook cliquez ici
  • Rejoindre différentes démarches et labels comme le 1% for the planet.
  • Créer un modèle économique en circuit court et transformer nos pratiques pour minimiser notre impact sur l’environnement (utilisation des produits non polluants sous la norme « ecocert »)
  • Soutenir la transition énergétique avec une électricité 100% verte : Pour le fonctionnement de la base nautique et de la guinguette, nous avons choisi Enercoop pour son modèle énergétique responsable qui repose sur un approvisionnement 100% renouvelable et une implication des citoyens au niveau local.
  • Tisser du lien entre les Hommes et le savoir en créant notamment un lieu de convivialité et d’échange à CanoSphère. Des concerts, des discussions et divers évènements pour faire connaitre la Dordogne.

Nos expériences professionnelles nous ont régulièrement confrontés à la notion d’accueil. Comme vous, nous avons été de nombreuse fois les usagers de différents services touristiques, à Canosphère, NOUS RECHERCHONS L’INTERACTION avec vous, la qualité de service et d’accueil sont des éléments essentiels de notre développement. Tout notre équipe y est sensibilisée.

Bienvenue dans notre sphère poétique, responsable et ouverte à tous. Bienvenue à CanoSphère.