Les petits soldats rouges

Les petits soldats rouges

C’est une punaise très courante dans vos jardins. On l’appelle punaise-rouge, suisse, soldat ou encore cherche midi mais son appellation la plus courante reste le Gendarme… Cependant, son nom originel est le Pyrrhocore (Pyrrhocoris apterus). Moins facile à retenir je vous l’accorde.

Vous avez sûrement son image en tête, il mesure environ 1 cm, possède une carapace rouge dépourvue d’ailes, sauf quand les conditions de vie ne sont plus favorables : dans ce cas, des individus munis d’ailes apparaîtront et partiront à la recherche d’un habitat plus clément. Cette carapace (qui est en fait un squelette externe) arbore des motifs exotiques et originaux servant à impressionner ses prédateurs. On pourrait y voir un masque de sorcier ! Les deux petits ronds noirs formant les « yeux »…


C’est une espèce grégaire qui peut former des groupes importants de plusieurs centaines d’individus. Agglutinés sur les troncs de tilleuls ou encore de rosiers.

Ils grignotent généralement les graines d’un tilleul si vous en avez un. Mais ils ont aussi un faible pour les hibiscus, les roses trémières et la mauve. Occasionnellement il pourra manger des insectes morts (même vivant, parfois) et leurs œufs, ou encore des fruits.

Le Pyrrhocore s’accouple à l’aube du printemps. Le mâle restera accroché à la femelle durant 12h et jusqu’à 7 jours ! Une manière pour lui d’empêcher les autres mâles de s’approprier sa femelle. Cette dernière creusera un petit terrier dans de la terre humide ou elle pondra 50 à 70 œufs. Elle peut également pondre sous des feuilles mortes (chez moi ce sont sous les feuilles du tilleul). Les larves qui sortiront des œufs (rouges et noirs) sont totalement rouge/orange. Elles deviendront adultes au début de l’hiver.

C’est un insecte inoffensif autant pour l’homme que pour les plantes. Vous pouvez donc les laisser vivre tranquillement dans votre jardin. Les jardiniers pourront être rassurés, pas d’inquiétude pour vos plantes.  C’est même un auxiliaire au jardin car il limitera la prolifération des pucerons et autres parasites en plus d’aider les végétaux morts à se décomposer.

En résumé, le gendarme est une vraie petite armée de petits soldats rouge qui vous aideront au jardinage !

Paloma-Lila Gomez.

Pour découvrir encore plus d’animaux, de plantes et bien plus, je vous invite à aller voir ma page nature : https://www.facebook.com/ClubNaturEspoir/?modal=admin_todo_tour

Sources : https://www.gerbeaud.com/faune/gendarme-insecte-inoffensif,1378.html  https://fr.wikipedia.org/wiki/Gendarme_%28insecte%29

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.